Présentation du PRIAE au CIMM (Centre International de Musiques Médiévales)

Présentation et bilan de la dernière mission mise en place en mars dernier par le PRIAE au Service Régional de l’Archéologie de Bretagne concernant la numérisation 3D et le relevé photogrammétrique du buste gaulois du Barde à la Lyre, découvert à Paule.

Numérisation 3D de la stèle gauloise du Barde à la Lyre

Dans le cadre de son étude consacrée à la lyre gauloise, le Pôle de Recherche et d’Interprétation en Archéologie Expérimentale a mis en place, en mars dernier, une opération de numérisation 3D de la stèle gauloise du Barde à la Lyre découverte à Paule (-100 avant J.C.).

Une opération inédite

Un groupe constitué d’un ingénieur en numérisation, d’un photographe et d’une équipe de tournage, a accompagné les deux fondateurs du PRIAE pour cette opération encore inédite pour cette stèle gauloise qui, du haut de ses deux millénaires, garde dans sa pierre encore bien des secrets.

Pour ce faire, l’équipe a eu recours à la technologie du Scanner Nikon MMD100 Crypton K610, doté d’une vingtaine de micro-caméras prenant plusieurs centaines de photos à la seconde et permettant de modéliser en 3D le sujet de l’étude.

Objectifs de la numérisation 3D de la stèle gauloise du barde à la lyre

Conservation

Réaliser une numérisation 3D de la stèle du barde à la lyre représente un atout incontestable permettant de conserver ce patrimoine figurant le plus ancien instrument de musique retrouvé sur le territoire de Bretagne. Ce document sera certainement la représentation la plus précise de lyre gauloise jamais mise au jour.

Études

Placée sous différents spectres, cette numérisation 3D, fidèle au dixième, permettra peut-être de révéler des aspects jusqu’alors invisibles à l’œil humain, et donc, d’apporter de nouvelles informations sur ce patrimoine. Le document 3D produit facilitera également la manipulation par les chercheurs et permettra l’étude numérique de la stèle sans les contraintes matérielles et les risques qu’impose un travail sur l’original.

Valorisation

Grâce aux technologies innovantes et aux nouveaux outils de médiations, tels que la réalité virtuelle actuellement proposée dans certains musées d’Europe, le document 3D permettra aux publics de découvrir cet exceptionnel patrimoine, comme jamais.

Enfin, cette numérisation permettra d’imprimer, en 3D, une reproduction de la stèle gauloise d’une précision sans précédent, reproduisant jusqu’à la texture, grâce à un composé de filaments de nylon et de poudre de pierre, permettant ainsi de réaliser un fac-similé utile pour la médiation, l’exposition et la recherche.

Le PRIAE au championnat de Bretagne de musique et de danse traditionnelles de 2017

À vos agendas ! Le PRIAE tiendra un stand au championnat de Bretagne de musique et de danse traditionnelles qui aura lieu les 2 et 3 Septembre prochains. Arnaud Desfonds, archéologue à l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives), vous y présentera les missions et travaux du PRIAE.

Au programme, cette année, seront proposées différentes activités autour de la lyre.

  • Une exposition instrumentale ;
  • une conférence ;
  • une exposition photos sur le thème de la lyre et l’enfant, par Béatrice Van Landeghem ;
  • des stages de lyre gauloise.

Conférence du PRIAE au musée d’Archéologie Nationale de Saint-Germain-en-Laye

Conférence du PRIAE au musée d’Archéologie Nationale de Saint-Germain-en-Laye du 17 et 18 juin 2017.

Conférence de Jean-Paul Savignac à Guiscriff le 6 août 2017

Conférence sur le relevé et l’interprétation des différentes mentions de la lyre et de la pratique musicale chez les peuples gaulois et celtes dans les textes grecs et latins.

Par Jean-Paul Savignac, à Guiscriff, le 6 août 2017.

Rencontrez le PRIAE à la fête du métal de Locronan – Ar seizh metal 2017

À l’occasion du Ar Seizh Metal 2017 (festival dédié au monde du métal et de l’archéologie) retrouvez le stand du PRIAE pour une présentation donnée par l’archéologue Arnaud Desfonds. Arnaud assurera aussi la permanence de l’exposition figurant une reconstitution de lyre gauloise ainsi qu’une reconstitution d’un banc de menuiserie de la période de l’âge du fer réalisés par l’Atelier Skald.

Rendez-vous à Locronan (29) les 17 et 18 juin !

Un programme riche en conférences, rencontres et expositions, sans oublier le fest-noz. www.arseizhmetal.bzh

Rencontre avec Barbara Theune-Großkopf et présentation du PRIAE au musée archéologique de Constance, Allemagne

Le 28 octobre 2016, Julian Cuvilliez et Audrey Lecorgne se sont rendus dans la superbe ville de Constance, en Allemagne, afin de rencontrer Barbara Theune-Großkopf (archéologue et conservatrice), et ainsi présenter les travaux du PRIAE. En effet, cet important musée sur trois étages conserve et expose bon nombre de pièce d’un grand intérêt pour l’étude menée par le PRIAE. Parmi ces pièces, sont exposés et conservés un grand nombre d’outils en fer datant de la période du haut Moyen Âge, et enfin, et surtout, la remarquable lyre alémanique de Trossingen datée du VIème siècle.

Ce cordophone est remarquablement conservé grâce à la tourbe entourant la sépulture mérovingienne où il fut découvert. Ces conditions particulières ont maintenu une hygrométrie suffisante, ralentissant le processus de pourrissement du bois (érable). L’ensemble de l’instrument est recouvert de gravures symboliques et de références mythologiques taillées au couteau. Cette lyre représente un formidable témoin du savoir-faire sous l’air mérovingienne et place cet instrument en héritier direct des cordophones utilisés durant les périodes précédentes.

Une étude en tracéologie conjuguée à des expérimentations permettra, très certainement, de retrouver les outils permettant de fabriquer cette lyre, ainsi que les gestes et la chaîne opératoire. Autant de précieuses informations nous permettant d’imaginer, de façon plus précise, les méthodes de fabrication, de jeu, mais aussi la place et la fonction que pouvait remplir cet instrument au cours des périodes précédentes et chez les peuples voisins. C’est avec un vif intérêt que Barbara Theune-Großkopf a suivi notre présentation et nous a proposé de mettre à notre disposition les informations relatives à ce remarquable instrument.

Nous reprendrons contact, courant 2017, lorsque les travaux de la commission 1 seront plus avancés, afin de mettre en place un partenariat, et peut-être, programmer des conférences de présentation, dès lors que les différentes commissions donneront leurs premiers fruits.

Curabitur elit. tempus ut amet, felis nec eleifend massa ut efficitur.