Numérisation 3D de la stèle gauloise du Barde à la Lyre

Dans le cadre de son étude consacrée à la lyre gauloise, le Pôle de Recherche et d’Interprétation en Archéologie Expérimentale a mis en place, en mars dernier, une opération de numérisation 3D de la stèle gauloise du Barde à la Lyre découverte à Paule (-100 avant J.C.).

Une opération inédite

Un groupe constitué d’un ingénieur en numérisation, d’un photographe et d’une équipe de tournage, a accompagné les deux fondateurs du PRIAE pour cette opération encore inédite pour cette stèle gauloise qui, du haut de ses deux millénaires, garde dans sa pierre encore bien des secrets.

Pour ce faire, l’équipe a eu recours à la technologie du Scanner Nikon MMD100 Crypton K610, doté d’une vingtaine de micro-caméras prenant plusieurs centaines de photos à la seconde et permettant de modéliser en 3D le sujet de l’étude.

Objectifs de la numérisation 3D de la stèle gauloise du barde à la lyre

Conservation

Réaliser une numérisation 3D de la stèle du barde à la lyre représente un atout incontestable permettant de conserver ce patrimoine figurant le plus ancien instrument de musique retrouvé sur le territoire de Bretagne. Ce document sera certainement la représentation la plus précise de lyre gauloise jamais mise au jour.

Études

Placée sous différents spectres, cette numérisation 3D, fidèle au dixième, permettra peut-être de révéler des aspects jusqu’alors invisibles à l’œil humain, et donc, d’apporter de nouvelles informations sur ce patrimoine. Le document 3D produit facilitera également la manipulation par les chercheurs et permettra l’étude numérique de la stèle sans les contraintes matérielles et les risques qu’impose un travail sur l’original.

Valorisation

Grâce aux technologies innovantes et aux nouveaux outils de médiations, tels que la réalité virtuelle actuellement proposée dans certains musées d’Europe, le document 3D permettra aux publics de découvrir cet exceptionnel patrimoine, comme jamais.

Enfin, cette numérisation permettra d’imprimer, en 3D, une reproduction de la stèle gauloise d’une précision sans précédent, reproduisant jusqu’à la texture, grâce à un composé de filaments de nylon et de poudre de pierre, permettant ainsi de réaliser un fac-similé utile pour la médiation, l’exposition et la recherche.

vel, libero odio ut venenatis ante. felis nunc diam